La Clave Latina 49, le logo de l'assoLa Clave Latina 49

Apprendre la salsa

Avant de débuter la salsa

La salsa est une danse de couple relativement facile à apprendre. Cette danse latine s'assimile généralement plus vite que le cha cha cha, la kizomba ou le tango mais demande un peu plus de bases que le merengue ou la bachata. C’est une activité ouverte à tous public, il n’y a pas d’âge pour commencer à apprendre la salsa. Il n'est pas nécessaire de connaître ou d'avoir pratiqué une autre danse cubaine ou latine, ni même de savoir danser. Il suffit pour progresser d'avoir un peu de motivation et de beaucoup pratiquer, mais aussi un bon prof pour vous enseigner les bases et le rhytme ;).

N'hésitez pas à essayer un cours de salsa gratuit, une initiation ou une soirée salsa pour vous imprégner de l'ambiance et jauger votre interêt et votre motivation pour cette danse. Si vous êtes une (future) danseuse essayez-vous sur la piste avec un bon danseur qui saura vous guider et vous donner un léger apperçu de ce que peut être la salsa. Pour les (futurs) danseurs, il est malheureusement impossible de guider une partenaire sans un minimum de bases mais observer les couples danser en soirée ne peut vous faire aucun mal.

Comment apprendre à danser la salsa

Il ne s'agit pas ici d'une méthode ou de "trucs et astuces" mais plutôt de quelques points ou étapes nécessaires pour commencer à danser la salsa et progresser efficacement sur le long terme. Ces dernières sont valables quelques soit le type de danse salsa que vous souhaitez maîtriser (la salsa cubaine ou casino ou la salsa portoricaine qu'on appelle aussi New-York style ou Los Angeles style). Certaines de ces étapes peuvent aussi s'appliquer à d'autres danses comme la kizomba ou la bachata.

Écouter de la musique salsa

L'écoute de la musique est primordiale et beaucoup de danseurs et danseuses ont tendance à la négliger. C'est pourtant le premier pas vers la salsa et un excellent point de départ pour débuter la danse.
Écoutez de la salsa que ce soit chez vous, dans votre voiture, en soirée latino sur la piste ou autour d'un verre. Imprégnez-vous du rythme et des instruments de la salsa. Apprenez à repérer le tempo (les 8 temps) dans la musique et si vous débutez, apprenez tout simplement à distinguer la salsa des autres musiques telles que le cha cha cha, la bachata ou le merengue. Avec le temps vous irez plus loin avec les différences un peu plus subtiles comme les musiques de salsa cubaine, portoricaine ou salsa colombienne, voire encore plus loin en distinguant la salsaton, la rumba, le son, la timba, la salsa romantica...
Beaucoup d'écoute, un peu de lecture et quelques cours ou stages de musicalité sont indispensables pour exercer votre oreille musicale.

Comprendre les pas de salsa

Il n'est pas question ici des variations du pas de base (para ti/para mi parfois appelés mambo, pas de rumba, ouvertures...) mais de savoir quel pied correspond à quel temps dans la musique (pour un même temps, c'est toujours le même pied).
Apprendre et comprendre le pas de base salsa est important que vous soyez un homme ou une femme. Les pas sont simples à retenir mais demandent énormément de pratique pour être intégrer. Un simple cours ou une vidéo peuvent suffire à certains pour les mémoriser mais des heures et des heures de pratiques sont nécessaires avant que vos pieds ne dansent sans demander votre concentration. C'est seulement une fois cette automatisation des pieds aquise que vous pourrez porter votre attention vers vos bras, les figures et les passes de salsa et donc guider ou vous laisser guider.

Sortir danser en soirée

Une danse de couple demande beaucoup de pratique. Vous êtes ou serez bientôt inscrit à un cours de danse salsa hebdomadaire ? Très bien, mais c'est en soirée salsa que vous pratiquerez suffisamment pour progresser et que vous rencontrerez des danseurs et danseuses issus de cours et de niveaux différents. L'école de danse ou le professeur de votre association peut vous enseigner comment danser la salsa mais c'est seulement sur la piste que vous la pratiquerez réellement et l'assimilerez. Les soirées et les pratica sont en quelque sorte la meilleure école. Alors sortez et dansez le plus souvent possible, même si vous êtes débutant(e) et n'avez que quelques cours derrière vous !

Danser sur le rythme

Encore une fois la musique et le rythme ne doivent pas être negligés. Apprendre quelques passes est une bonne chose mais ne faites pas trop compliquer tant que vous n'avez pas assimilé le rythme. C'est la synchronisation des pas du danseur et de la danseuse avec la musique qui rend l'échange possible pendant une danse. Le danseur ne peut guider sa partenaire et influencer ses mouvements sans la perturber qu'uniquement lorsque cette symbiose des deux partenaires avec la musique est atteinte. On voit beaucoup trop de danseurs de salsa débutants qui ne sont pas en rythme et qui ne semblent pas en avoir conscience. Vous devez porter beaucoup plus d'attention à la musique et vos pas doivent être placés précisément sur le bon temps.

Échanger avec son/sa partenaire

Si vous danser régulièrement avec les mêmes personnes, qu'elles soient de votre cours ou d'un niveau supérieur au votre, demandez leurs impressions et conseils à vos partenaires. Ce sont les commentaires et les échanges avec d'autres qui vous permettrons de repérer les défauts et qualités de votre danse. Pour le faire, il faut être prêt(e) à accepter des remarques pas toujours agréables à entendre. C'est cependant un outil de progression puissant qui vous permettra de comprendre pourquoi vous n'arrivez pas à guider ou suivre un mouvement ou de réaliser que vous êtes trop tendu, trop rapide ou au contraire pas assez. Avec le temps vous apprécierez aussi lorsque l'on vous fera remarquer votre progression sur ces mêmes défauts.
Faites attention à ce que le danseur ou la danseuse en face de vous ne soit pas ennuyé(e) par vos questions ;).

Observer les couples danser

En soirée, lorsque vous ne dansez pas, observez les couples sur la piste. Vous pouvez aussi regarder des vidéos salsa sur le net. Cela vous permettra de voir de nombreux styles de danseurs et danseuses différents et avec le temps, de forger votre propre style de danse. Vous aurez ainsi l'occasion de voir des mouvements qui vous plaisent et d'essayer de les reproduire par la suite. Mais attention essayez de toujours respecter le tempo et posez les pas sur les bons temps. Vous prendrez un peu plus de temps pour apprécier certains mouvements qui ne vous attirerons pas tout de suite et d'autres ne vous plairons jamais ! C'est avec la pratique et l'observation que vous trouverez et adopterez votre propre style.

Perfectionner sa danse

Au début vous vous concentrerez sur vos pas et le tempo puis, un peu plus tard, sur vos passes de salsa débutant. Viendront ensuite le style, la fluidité et peut-être des passes et des mouvements plus complexes et plus techniques.
Il est très important de se fixer des objectifs et des points précis à travailler. Vous devez comprendre les mouvements que vous faites et éviter d'être trop brouillon. Ne sautez pas trop les étapes et si vous le faites revenez régulièrement en arrière pour améliorer et consolider vos bases. N’oubliez pas que les bases et votre technique font de vous ce que vous êtes en tant que danseur ou danseuse.
Les stages et les festivals sont de très bons moyens pour apprendre de nouvelles choses et perfectionner sa danse et son style.

Élargir son horizon

Une fois à l'aise à danser en soirée, essayez d'autres branches dans la salsa (rueda de casino, afro-cubaine, rumba, porto NY ou LA style... ) mais aussi d'autres danses comme la bachata et la kizomba que l'on retrouve énormément dans les soirées.
Ne vous enfermez pas dans un style de danse bien précis. Élargir votre horizon vous permettra de progresser en salsa et dans la danse en générale. Vous en apprendrez plus sur les subtilités et les différents types de guidages. Votre danse ne peux que s'enrichir avec l'apprentissage d'autres styles et n'oubliez pas que la salsa est déjà un mélange à la base !